En poursuivant votre navigation sur Martialartscoloradosprings, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir .
Guide d’achat : l’Audi Q8 face à la concurrence interne
Credit Photo - Audi
par Lucas Raheriarivony
Les Q7, Touareg et Cayenne pour rivaux

Guide d’achat : l’Audi Q8 face à la concurrence interne

Avec le Q8, Audi fait son entrée sur le marché des SUV coupés, enfin pas vraiment. D’ailleurs, son positionnement est tellement ambigu qu’on peut le comparer à de nombreux SUV au sein du groupe Volkswagen, y compris le Q7.

Dix ans après l’arrivée du BMW X6, Audi débarque à son tour sur le marché des SUV coupés grâce au Q8. Si l’attente aura été longue, force est de constater que le timing est presque idéal pour le modèle aux anneaux : il arrive en effet à l’aube de la carrière de l’actuel BMW X6 et du Mercedes GLE Coupé, le renouvellement de ces deux modèles étant attendu pour l’an prochain. On imagine donc que le Q8 saura chiper à ses deux compatriotes quelques clients trop impatients pour attendre les futurs X6 et GLE Coupé.

Mais de par son positionnement à mi-chemin entre le vrai SUV et le SAC (acronyme inventé par BMW pour le X6 signifiant “Sports Activity Coupé”), le nouveau venu n’aura pas que les deux vieillissants modèles typés coupés pour rivaux. Le gros de la concurrence se situe même au sein du groupe Volkswagen, en l’occurrence les Porsche Cayenne et Volkswagen Touareg fraîchement lancés sans oublier le Q7, tous logeables que le Q8 bien entendu. Mais ce dernier a bien d’autres atouts à faire valoir.

Porsche Cayenne

Porsche Cayenne
Credit Photo - Autonews

Avec son look de sportif, ses 5 places imposées et sa vocation encore premium que le Q7, l’Audi Q8 affiche de nombreux points communs avec le Porsche Cayenne. Mais les similitudes avec le SUV de Zuffenhausen s’arrêtent là. N’espérez donc pas avoir un coffre de 770 litres comme dans le Cayenne à bord du Q8. Dans ce dernier, il faudra s’en tenir à 605 litres. Une fois la banquette arrière rabattue en revanche le rapport de force s’inverse : si le SUV Porsche revendique 1 710 litres, le SAC aux anneaux renchérit en plaçant la barre à 1 755 litres. Performance qui s’explique sans doute par son gabarit imposant (4,92 m pour le Cayenne contre 4,99 m pour le Q8).

Mais là où l’Audi risque de faire mal à son cousin, c’est bien sous le capot. Non pas en matière de performances (du moins pas pour l’instant) mais tout simplement parce que contrairement au Cayenne il y aura du Diesel au catalogue. Car malgré le désamour des instances gouvernementales et du public pour le gazole, avoir un Diesel sur son SUV reste pour beaucoup une évidence. Plutôt que d’attendre un hypothétique Cayenne Diesel, les clients pourront donc commander dès juillet le Q8 50 TDI motorisé par un V6 3.0 de 286 ch. Ce bloc sera même dégonflé à 231 ch dès janvier 2019, échéance qui marquera également l’arrivée de l’essence avec un V6 3.0 TFSI de 340 ch. Autant dire que le choix sera large chez Audi comparé à l’entrée de gamme unique du Cayenne, composée de ce même V6 essence de 340 ch.

Audi Q7

Audi Q7
Credit Photo - Audi

La différence de profil entre un Q7 et un Q8 est moins flagrante qu’avec les duo-X5-X6 et GLE-GLE Coupé. Mais cela ne signifie pas pour autant que les deux SUV aux anneaux conservent une forte filiation au-delà de leur badge. Tout d’abord, le Q7 n’a rien à craindre au niveau de l’habitabilité intérieure grâce à ses 5,05 m de long. Cela lui permet non seulement de dégager assez d’espace pour loger jusqu’à sept occupants mais aussi et surtout d’afficher un coffre de... 890 litres, voire 2 075 avec les places arrière rabattues. Autant dire que si l’espace est votre priorité, votre choix sera vite fait…

Pour que le Q8 devienne qu’un simple Q7 moins pratique mais chic, il va falloir attendre la probable variante signée Audi Sport : le RS Q8. Celui-ci devrait bénéficier du nouveau V8 4.0 biturbo désormais bien connu des modèles sportifs du groupe Volkswagen. Si cette mécanique développe jusqu’à 650 ch sur le Lamborghini Urus, on peut s’attendre à ce qu’Audi bride la cavalerie de quelques unités afin de laisser le transalpin en haut de la hiérarchie. Mais même avec 600 ch, le RS Q8 devrait déjà parvenir à distiller son lot de sensations .

Volkswagen Touareg

Volkswagen Touareg
Credit Photo - Volkswagen

Dernier SUV du groupe Volkswagen à se présenter comme un concurrent potentiel du Q8, le Touareg est peut-être, l’air de rien, le modèle qui lui est le proche. Car si la marque Volkswagen nous a habitués à des designs peu exaltants ces dernières années, il faut bien avouer que le coup de crayon du nouveau Touareg, très inspiré par celui de l’Arteon pour ce qui est de la face avant, a su insuffler au SUV de Wolfsburg une identité plutôt dynamique. Certes, on est loin de l’exubérance du Q8 mais cela saura sans doute plaire à de nombreux clients qui souhaitent un modèle “passe-partout”.

Côté motorisations, c’est le jeu des 7 erreurs entre le Touareg et le Q8. En effet, d’un côté comme de l’autre, l’entrée de gamme offrira un bloc V6 3.0 TDI de 231 ch, avec une variante de 286 ch juste au-dessus. L’offre essence se limitera sur les deux modèles au V6 3.0 TFSI de 340 ch. De , on s’attend à retrouver sur le Q8 une version hybride rechargeable dont les dessous devraient être repris au Touareg plug-in qui développera 367 ch grâce à une architecture encore inconnue. Et si le Touareg ira jusqu’à proposer un V8 4.0 TDI de 421 ch, il ne fait nul doute qu’un SQ8 viendra détrôner ce dernier puisque le SQ7 revendique déjà 435 ch tirés de ce même moteur.

TAGS : Crossover, suv, voiture 4x4
Notre sélection
http://www.steroid-pharm.com

aboutviagra.info

www.chemtest.com.ua/torgovie-vesi