Contrôle technique 2018 :  exigeant,  contraignant
Credit Photo - autodeclics
par Florian Duchiron
Quels sont les nouveaux points de contrôle soumis à contre-visite ?

Contrôle technique 2018 : exigeant, contraignant

Depuis le 20 mai 2018, le contrôle technique s'est renforcé. Quels sont les nouveaux points qui peuvent vous soumettre à contre-visite, voir à l’immobilisation du véhicule ? On vous explique tout en détail.

Avec comme objectif la réduction de moitié du nombre de tués sur nos routes d'ici 2020, l'union européenne à mis en place une nouvelle forme de contrôle technique, exigeante, imposant 131 points de contrôle contre 124 jusqu'à présent et considérant comme défaillances non 453 cas de figure mais 606 désormais. Le nombre de défaillances majeures impliquant une contre-visite passe quant à lui de 196 à 340 !
Ces défaillances sont divisées en 3 catégories, au 2 que nous connaissons déjà, une catégorie supplémentaire a été ajoutée et fait déjà polémique quant à sa gestion dans les faits :

- Défaillances mineures : elles sont précisées sur le procès verbal du contrôle technique mais n'implique pas de contre-visite.
- Défaillances majeures : le véhicule doit être réparé puis subir une contre-visite dans les 2 mois suivant le premier contrôle.
- Défaillances critiques : elles concernent 127 points possibles. Si défaut critique avéré, le véhicule doit être réparé dans la journée ! Il peut toutefois être utilisé pendant ce laps de temps pour se rendre au garage le proche. Une contre-visite sera aussi nécessaire pour valider les réparations. Si au delà de la journée en cours, le problème n'est pas réglé, il faudra immobiliser son véhicule. 

A lire aussi : la liste détaillée des défaillances devenues critiques au contrôle technique 2018

Le cas des défaillances critiques

Le cas des défaillances critiques
Credit Photo - autodeclics

La . En ce qui concerne les défaillances critiques, elles se concentrent sur des défauts gênant directement la conduite ou représentant un danger immédiat pour l'environnement. 

Quelques exemples
- feux stop inopérant
- pneumatique entaillé ou jante gravement déformée
- plaquettes de frein lisses ou fuite du liquide de frein
- rétroviseur manquant
- jeu excessif dans la direction
- siège conducteur mal fixé
- échappement branlant
- élément de carrosserie mal fixé pouvant provoquer des blessures
- vitrage détérioré gênant la conduite... 

Du bon sens surtout, même si on peut se montrer dubitatif sur certaines pièces : jusqu’où sera appliquée la tolérance sur un jeu dans la direction ou une jante trop usée par exemple ? A quel moment précis une défaillance passera de majeure à critique ? L'objectivité et le professionnalisme du centre de contrôle technique sont fortement engagés ici, d'autant qu'imposer une réparation dans la journée impliquera très probbalement à l'automobiliste de se rendre au garage le proche. Et il n’est pas rare que certains garages et centres de contrôle technique mitoyens « s'entendent » particulièrement bien... Quand bien même, il sera très probablement impossible de faire réparer dans la journée, sans rendez-vous préalable , la plupart des défaillances critiques citées !
La tentation de continuer à rouler le temps de trouver un garage disponible sera donc grande pour tout le monde. En cas d'accident, sachez que, même si pour le moment le résultat du contrôle technique ne rentre pas dans les clauses d’exclusion de la couverture d'assurance, depuis la mise en place du contrôle technique version 2018, les contrats risquent fort d'évoluer. Cela ne concerne que les dommages causés aux tiers, les dommages personnels resteront quoi qu'il en soit couverts par votre assurance. Enfin, rappelons que prendre le risque de rouler sans contrôle technique valide implique une amende de 135 euros en cas de contrôle. 

Une solution pour éviter toute mauvaise surprise est donc d'identifier en amont les défaillances éventuelles et les faire réparer dans la foulée. Feu Vert par exemple propose une prise en charge intégrale en réalisant un pré-contrôle (gratuit pour les véhicules de moins de 10 ans, 19,90 euros pour les âgés). Puis le centre se chargera de soumette votre auto au contrôle technique (qui reste à votre charge) dans un centre partenaire (!). Après impression du procès-verbal, Feu Vert vous proposera, sans l'imposer, d'intervenir sur le véhicule si nécessaire.

www.swiss-apo.com

www.swiss-apo.com

У нашей фирмы интересный веб портал , он рассказывает про грузоперевозки.